Quicknavigation

Startseite | Kontakt | Impressum | Hilfe

Volltextsuche

Rathaus
Hauptstraße 5
77978 Schuttertal
Ortsteil Dörlinbach


Telefon
Fax
E-Mail
07826/9666-0
07826/9666-10
info@schuttertal.de
Öffnungszeiten:
Montag bis Freitag: 08.00 bis 12.00 Uhr
Mittwoch: 16:00 bis 19:00 Uhr
Tourist-Information
Hier finden Sie die Kontaktdaten der Tourist-Info in Schuttertal
Neu - Ausstellung Geisberg-Achat

Banner Achat Ausstellungim Bergdorfhaus
Schweighausen


... hier geht's zum Info-Flyer

Top-Events

Externer Link: Logo Landesgartenschau 2018

Das war das Ferienprogramm 2016
Ferienprogramm 2015

 







...hier gehts zur Bildergalerie

Jugendprojekt 2015 Schuttertalsong
Externer Link: Schuttertal - Dein Song
Jugendprojekt "Happy" 2014
Externer Link: Banner - Happy-Version Schuttertal
Banner_Kinderseite
Wettervorhersage für Schuttertal
WetterOnline
Das Wetter für
Schuttertal

 

 

 

 

Seiteninhalt

Le ruisseau de « Schutter » - une eau qui forme le paysage

Schutterquelle


La source de Schutter a été enchâssée il y a 100 ans

Le ruisseau de Schutter a sa source à « Hühnersedel », un lieu au-dessus du village de Schweighausen, à une élévation de 680 m. Il se compose de plusieurs petits cours d’eau au bassin de réception, et conflue au village de Schweighausen – après avoir passé par la vallée de Loh à l’ouest – avec le ruisseau de Geisbergbach. Il continue vite et pétillant comme un torrent par les blocs de roche près du lieu de « Schutterwinkel » et fuit vers le nord. Après 25 km la « Schutter » atteint la plaine du Rhin près de Lahr, et entre finalement après 30 km de plus, près de la ville de Kehl, dans la rivière de Kinzig.

Sur son chemin par la Forêt Noire, la « Schutter » donne son nom aux lieus de Schuttertal, Schuttern, Schutterzell et Schutterwald.

A propos de l’étymologie du mot de « Schutter », les linguistes ne sont pas d’accord. Probablement, il vient du mot germanique de « scruto », ce qui veut dire  « une eau qui écoule rapidement ». La racine du mot « scruto » est le terme indo-germanique de « sceud ». Cependant, « scruto » peut être interprété dans le sens de « endiguement de l’eau » ce qui indique les nombreux barrages et moulins de la Schutter de la plaine. La Schutter passe par 19 villes et villages avant d’affluer dans la « Kinzig ». Dans ce parcours, elle constituait pour les riverains industriels pendant des centaines d’années un fournisseur d’énergie important. D’après le cadastre badois d’énergie hydraulique datant de 1925, la Schutter propulsait pas moins de 36 d’installations de production d’énergie hydraulique, dont 47 rues hydrauliques, 12 installations de générateurs avec 17 turbines, parmi lesquelles se trouvent des moulins familiers et commerciaux, des forges de marteau, des centrales électriques, des huileries, des scieries autant que des installations pour battre de l’ogre.

Pour les gens habitant au bord de la « schutter », le fleuve d’ordinaire si calme impliquait pourtant souvent un grand danger, car quand il débordait, il détruisait des routes et des ponts, autant que des maisons, et il inondait la terre labourable précieuse. Les crues de la Schutter ont toujours été craint – et cela non seulement dans la vallée de la Schutter, mais aussi à Lahr et dans la plaine du Rhin. Les inondations graves de 1958, 1970, 1078, 1980 et 1987 sont jusqu’à ce jour inoubliées. Hors des nombreux rapports des dégâts causés par les inondations dans les procès verbaux des communes locaux, il y a aussi la « Hochwasserkreuz » - croix d’inondantion –  à Schweighausen qui rappelle la misère de la crue de l’an 1895. Alors, le 6 Juin 1895, les ondes ont emporté le paysan Landonlin Bauer et sa voiture aux chevaux tous ensemble. La crois érigée au lieu de l’incident – près de la ferme de « Stefis » dans la rue de « Steig » - pour commémorer l’accidenté, présente jusqu’ici l’image et une inscription du malheur.

Pour mettre les paroisses situées au bord de la Schutter dans la plaine du Rhin à l’abri d’inondations, le service du travail obligatoire du Reich a bâti de 1936 à 1938 un canal entre Lahr-Dinglingen et Nonnenweier pour décharger la Schutter. On verra à l’occasion de la prochaine crue dans quelle mesure les récemment construits


nach oben


Schnell gefunden ...